plan pour se rendre à montier la celle
Pour aller à la clinique :
aller à la clinique en bus
: ligne 5 en direction de St-André-les-Vergers. Le prendre à l'arrêt Gare Carnot et descendre à Maitrot.
aller à la clinique en voiture
: Paris Lyon (A5) prendre la sortie 20 suivre la direction St-André-les-Vergers.
Reims Troyes (A26) prendre la sortie 22 suivre la direction Troyes puis direction
St-André-les-Vergers

Bienvenue

La Polyclinique de Montier la Celle La Polyclinique de Montier La Celle regroupe plus de 42 médecins spécialistes. Elle possède 105 lits et postes d'hospitalisation conventionnelle et ambulatoire.

préparez votre venue

Vous trouverez toutes les informations et les documents nécessaires à la préparation de votre venue à la clinique.

Rechercher une information sur votre séjour

Votre chambre - Vos repas - Nos services - Vos visites - Frais de séjour

Trouver un praticien

Vous cherchez un spécialiste, consultez la liste des praticiens.

Actualités

Polycliniques Montier-la-Celle et Ursulines : meilleurs établissements de santé régionaux selon L'Express

 

Le magazine L’Express vient de publier le palmarès 2014 des meilleurs hôpitaux et cliniques en France. Parmi les 880 établissements publics et privés passés au crible, les Polycliniques Montier-la-Celle et Ursulines à Troyes figurent à lapremière place du classement régional pour la chirurgie du canal carpien, de la cataracte, de la main et du poignet.

 

L’acte le plus pratiqué en France

La cataracte atteint plus d'une personne sur cinq à partir de 65 ans. Baisse de la vue, brouillard, éblouissement à la lumière vive : cette affection est due au développement d'opacités sur le cristallin. Le seul traitement efficace est chirurgical. Le cristallin cataracté doit être remplacé par une lentille synthétique intra oculaire : l'implant. « La décision d'opérer se prend en fonction de la gêne visuelle éprouvée et de son retentissement sur les activités quotidiennes, explique l’un des ophtalmologues de la Polyclinique des Ursulines.  Il ne faut pas attendre de ne plus rien y voir ou presque pour se faire opérer. »

L'opération de la cataracte est désormais très sûre avec un taux de complication très faible (<1%). C'est l'acte chirurgical le plus pratiqué en France. Sous anesthésie locale, des microincisions permettent, sous microscope opératoire, d'aspirer le noyau du cristallin fragmenté à l'aide d'un appareil appelé phacoémulsificateur. Dans l'enveloppe périphérique du cristallin vidé, l'implant est alors inséré. Les suites sont indolores et la récupération visuelle rapide.


Lire la suite de l'article

Publié le 14/11/2014 à 18h06